Quels sont les différents types de politiques commerciales ?

mars 9, 2022

Une partie du commerce entre le monde et les pays est régie par la politique commerciale, qui établit les exigences, les priorités, les règles et les restrictions. Les droits d'importation et d'exportation, les règlements d'application, les tarifs et les quotas font tous partie de la politique internationale d'un pays, qui est élaborée par ses dirigeants.

Éléments constitutifs de la politique commerciale

Les facteurs suivants du commerce mondial sont couramment utilisés dans la stratégie étrangère :

A découvrir également : Les différents types de politiciens au bureau

Les tarifs douaniers sont des charges que chaque gouvernement peut prélever sur les marchandises importées et exportées. Peu de pays imposent des droits de douane élevés sur les produits afin de protéger leur économie nationale. Les taxes à l'importation augmentent le coût des biens produits sur les marchés locaux, ce qui accroît la concurrence pour les produits indigènes.

Obstacles au commerce

Il s'agit de restrictions imposées par le gouvernement à la vente d'une marchandise ou d'une nation spécifique. Les taxes, les pénalités, les exclusions, les embargos et les quotas sont deux des restrictions commerciales les plus courantes.

Lire également : Pourquoi adopter des politiques et des procédures

Sécurité

Cet élément décisif garantit que le pays n'importe que des articles de haute qualité. Les gouvernements locaux élaboreront des critères de test pour s'assurer que le produit importé répond aux normes de santé et de qualité.

Les différents types de politique commerciale

En fonction du nombre de parties concernées, les politiques commerciales peuvent revêtir différentes dimensions et différents niveaux de complexité. Jetez un coup d'œil aux différents types de politique commerciale énumérés ci-dessous.

Politique étrangère du pays

Cette politique est interprétée différemment par chaque pays pour préserver son économie et les intérêts de sa population. Cette stratégie s'inscrit dans le cadre d'un plan international régional.

Politique de commerce bilatéral

Cet accord régit le commerce et les relations commerciales entre deux pays. Les plans d'échanges nationaux et les accords commerciaux des deux pays sont pris en compte lors de l'élaboration de leurs politiques étrangères respectives.

Politique commerciale au niveau international

Les concepts de la politique commerciale internationale sont définis par des organisations économiques internationales telles que l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et le Fonds monétaire international (FMI). Les politiques préservent les intérêts des pays développés et en développement.

Types de politiques commerciales importantes

Le principe le plus important de la réglementation gouvernementale des marchés internationaux consiste à combiner deux types distincts de politique commerciale étrangère.

  • La libéralisation des échanges (libre-échange)
  • Les politiques protectionnistes

L'interférence gouvernementale minimale dans les échanges internationaux qui se forment sur la base des pouvoirs de l'offre et de la demande en marché libre et sous le protectionnisme est appelée politique commerciale globale. L'utilisation par le gouvernement d'outils de politique commerciale tarifaires et non tarifaires permet de défendre l'économie nationale contre la concurrence mondiale. La participation de l'État au commerce international est décrite par ces deux types de politiques commerciales.

Politique de libéralisation

Voici les principales préoccupations concernant la libéralisation du commerce international :

- Augmentation de l'emploi aux États-Unis

- Stabilité grâce à la diversification

- Protection contre le dumping

- Accès à une main-d'œuvre internationale à faible coût

L'objectif des politiques commerciales, quant à lui, est de trouver un équilibre entre deux tendances : le commerce sans restriction et le protectionnisme. En fonction des conditions de mise en œuvre, de la période et du lieu, chaque technique présente des avantages et des inconvénients.

Le protectionnisme détruit effectivement les pouvoirs du marché libre, à moins que, selon les critères de la politique de libéralisation, une simple autorité des échanges internationaux ne soit un secteur. On pense que les économies mondiales des différents pays ont des capacités de croissance et des niveaux de compétitivité variables. Par conséquent, les pays moins industrialisés pourraient trouver les systèmes de marché libre peu rentables. Les politiques protectionnistes dans les pays moins développés entraîneraient une inflation économique et un dysfonctionnement de la structure économique en raison de la rivalité illimitée des États plus puissants.

Les mécanismes sont des régimes tarifaires qui régulent principalement les importations et protègent les exportateurs nationaux de la concurrence étrangère.

- Les techniques non tarifaires qui régulent à la fois les importations et les exportations, réduisant la compétitivité des biens importés.

Indicateurs de la politique étrangère Indicateurs de la politique étrangère Indicateurs de la politique étrangère Indicateurs de la politique étrangère En

1. Le point tarifaire en général

Il s'agit du taux moyen des droits d'importation calculé en fonction de la quantité de produits manufacturés à laquelle le prix est appliqué. Cette mesure n'est applicable qu'aux marchandises soumises à des droits de douane.

2. Le nombre moyen de restrictions non tarifaires

Il est calculé comme le volume total des importations ou exportations interdites.

Si le degré de limitation imposé à chaque indicateur est inférieur à 10%, modéré s'il est inférieur à 10-15%, limité s'il est supérieur à 25%, et restrictif s'il est compris entre 40 et 100%, le mode de contraintes est considéré comme accessible.

Les trois principales solutions sont les suivantes : un régime de législation unilatérale dans lequel les mécanismes de réglementation gouvernementaux sont utilisés de manière arbitraire sans être négociés avec le partenaire commercial ; un régime de législation unilatérale dans lequel les mécanismes de réglementation gouvernementaux sont utilisés de manière arbitraire sans être négociés avec le partenaire commercial ; et un régime de législation unilatérale dans lequel les mécanismes de réglementation gouvernementaux sont utilisés de manière arbitraire sans être négociés avec le partenaire commercial.

- Les accords bilatéraux dans lesquels les partenaires commerciaux décident des stratégies de gestion économique.

- Les accords multilatéraux sont des accords entre pays membres pour organiser et contrôler la politique étrangère.

Politique de protectionnisme

Le protectionnisme favorise la croissance dans certains secteurs de l'économie et constitue une composante nécessaire de l'industrialisation rurale et de la création d'emplois. En revanche, l'élimination de la concurrence extérieure réduit la confiance des producteurs nationaux dans l'apport d'améliorations scientifiques et technologiques, ce qui diminue les performances de production.

Il existe certaines variétés de protectionnisme :

- Le protectionnisme ciblé sur des pays ou des produits de base spécifiques.

- Le protectionnisme des consommateurs, qui est utilisé pour défendre certains secteurs.

- Le protectionnisme mutuel : les pays qui sont membres d'accords d'intégration internationale étendent ce type de protection aux pays non syndiqués.

Protection des industries naissantes : Les barrières commerciales peuvent être utilisées pour protéger les industries naissantes, également appelées industries naissantes, comme celles qui intègrent de nouvelles technologies. Cela permet aux nouvelles entreprises de démarrer, de se développer et d'être compétitives au niveau mondial.

- La sécurité dans le secteur privé peut devenir un avantage concurrentiel. Les entreprises nationales peuvent s'épanouir et bénéficier d'une plus grande efficacité car elles ne sont pas en concurrence les unes avec les autres. Les entreprises investiront dans des ressources financières et humaines au fur et à mesure de leur croissance, et acquerront de nouvelles compétences. Une fois que ces compétences et ces technologies seront en place, la sécurité des échanges deviendra moins problématique et les obstacles seront progressivement éliminés.

- À l'autre extrémité de l'échelle se trouvent les industries en voie de disparition, souvent appelées secteurs moribonds, qui auront besoin d'une certaine aide pour leur permettre de tomber progressivement et éviter toute conséquence négative.

- Des murs pourraient même être construits pour protéger des ressources vitales telles que le pétrole, l'eau, l'acier, les munitions et la nourriture. L'objectif de la politique agricole commune de l'UE est d'assurer la sécurité alimentaire européenne en protégeant le secteur agricole.

Défendre les ressources non renouvelables

Les ressources non renouvelables, comme le pétrole, constituent un cas particulier dans lequel les lois ordinaires du libre-échange sont parfois ignorées. La réduction des performances à court terme par les niveaux de production est une méthode utilisée pour préserver l'énergie des pays qui dépendent des exportations de pétrole à long terme, comme les nations arabes riches en pétrole. Les revendications culturelles, sociales et politiques de tous pays préservent les intérêts protectionnistes.

Les organisations économiques multinationales soutiennent les stratégies de libre-échange dans la plupart des pays industrialisés où prévaut un système de marché concurrentiel, tandis que les économies émergentes préfèrent des activités commerciales partiellement protégées pour défendre leurs économies locales. La période de mondialisation actuelle repose sur des politiques commerciales solides qui tiennent compte des changements technologiques, établissent des normes commerciales ouvertes et équitables et élargissent les possibilités de croissance du commerce extérieur.